IMG 3854 web

Le premier Contrat Local de Santé (CLS) de Basse-Normandie a été signé, mercredi 30 octobre 2013 par l'Agence Régionale de Santé (ARS) de Basse Normandie, représentée par son Directeur général, Pierre-Jean Lancry et le Centre Intercommunal d'Action Sociale (CIAS) des Pays de L'Aigle et de La Marche, représenté par son Vice-président, François Carbonell.

Le CLS : fédérer les acteurs et améliorer la santé de la population sur un territoire donné

Outil de déclinaison du Projet Régional de Santé dans les territoires, le CLS contribue à la réduction des inégalités sociales et territoriales de santé. Il a pour ambition d'améliorer la santé et les conditions de vie de tous sur un territoire de proximité et de faciliter une meilleure coordination entre les acteurs locaux dans une démarche innovante et structurante.

Le CLS des Pays de L'Aigle et de La Marche

Il décline 2 priorités de santé sur le territoire aiglon :

• l'accès à la santé des enfants et notamment des populations fragilisées (10 fiches actions)

• le mal-être et les troubles psychosociaux des jeunes – les conduites addictives (6 fiches actions).

Les premières actions débuteront ainsi dès janvier 2014.

Douze structures partenaires ont signé également le CLS : la Préfecture de l'Orne, la Conférence de territoire de l'Orne, le Conseil Général de l'Orne, la ville de L'Aigle, le Centre Hospitalier de L'Aigle, le Centre Psychothérapique de l'Orne (CPO), l'Association Régionale des Organismes de Mutualité Sociale Agricole (AROMSA), la Caisse Primaire d'Assurance Maladie (CPAM) de l'Orne, la Mutualité Française Normandie, la Mission locale de L'Aigle-Mortagne-au-Perche, l'association Action Médico- Sociale Précoce Polyvalente de l'Orne (AMSPPO) et l'Association Locale des Professions de Santé (ALPS).

Plus de CLS pour moins d'inégalités sur le territoire bas-normand

L'ARS s'engage fortement dans l'élaboration de ces contrats avec les collectivités qui y sont favorables. L'objectif de l'Agence est de consolider les partenariats locaux et d'inscrire cette démarche dans la durée pour lutter contre les inégalités locales de santé. Par exemple, un CLS est en cours de finalisation avec la Communauté Urbaine de Cherbourg, signature prévue en décembre 2013. La première rencontre de la santé à Caen, le 26 septembre dernier a lancé les travaux du projet de CLS avec la Ville de Caen.

__Partager cet article_____

Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn