au service de tous, partout !

> A votre écoute

a votre ecoute

 

Une question, une remarque, une suggestion ? Nous nous engageons à vous répondre dans les plus brefs délais.

Ca bouge en Pays de L'Aigle !

 

ca bouge pays de lAigle 4P 2 1 page 001

Une nouvelle publication pour suivre de près les projets et chatiers de la CdC

EN 1 CLIC au quotidien

Carte de crédit

Paiement
en ligne

taxesejour

Taxe de Séjour

spoon knife
Les Menus

Smirtome

Déchets

attachment

Démarches
administratives

 briefcase

Marchés

publics

info

Infos 
travaux

link

Liens utiles

aid kit

Urgences

sun

Tourisme

user tie

Décideurs

man woman
Famille

 book

Ecole

happy

Jeunes

hipster

Séniors

users

Handicap

plui
PLUI

video camera

Web-TV

 mail2
Nous contacter

> LA METEO

 

 

 

IMG 2170 web
Beaucoup de monde pendant plusieurs jours dans la salle de conférence du Pôle de Santé. Il faut dire que la mission est d'importance : poursuivre la formation du personnel qui animera le périscolaire avec un parcours BAFA géré par l'UFCV. Cette initiative est un gage de qualité pour les enfants qui seront encadrés par de véritables professionnels formés et motivés. Différentes sessions sont organisées pour que chacun puisse bénéficier de cette formation indispensable.

P1040406C'est une belle kermesse qui a réuni parents, enfants et professionnelles de la petite enfance. Une cinquantaine d'adultes et environ 35 enfants sur l'après-midi. Différents ateliers ont rythmé l'après-midi : patouille, motricité, construction (kaplas, Legos...), bain des poupons, bac à graines. Malgré un temps maussade,  il y a eu une très bonne participation des familles qui se sont posées sur les différents ateliers proposés pour jouer avec leur enfant. Certains parents ont aussi apporté également des gâteaux afin de proposer en fin de journée un goûter. Des tests ont permis de mesurer les connaissances des parents sur la MPE par le biais d'un quizz (date d'ouverture de la crèche, nombre de sections, prénom de la cuisinière, etc...). A très bientôt pour de nouvelles aventures...
P4056535


halte diabete ter
Voilà une journée qui a permis de mieux connaître le diabète et ses complications lors de cette belle initiative qui a eu lieu au pôle animation de La Madeleine.

Si en France on ne meurt qu'exceptionnellement des complications aigües du diabète (coma), en revanche, on peut mourir des complications chroniques du diabète ou subir de graves traumatismes (cécité, amputations...)
Sur 3 300 000 diabétiques recensés (on estime qu'il y a aussi 700 000 diabétiques non diagnostiqués, soit un total de 4 000 000 de diabétiques),

30 000 décès par an, 87 000 personnes diabétiques ont perdu la vue d'un œil (entre 2007 et 2010), 8 000 personnes par an ont été amputées d'un membre inférieur...le diabète est une maladie grave.

10 % des dépenses nationales de santé sont imputable au poids du traitement et de ses complications, 18 milliards dépensés pour les personnes atteintes de diabète et 1 milliard de dépenses supplémentaires chaque année pour l'assurance maladie.

Trois objectifs
• Alerter les personnes atteintes du diabète et en premier lieu les diabétiques de type 2 sur la réalité des complications.
• Informer sur les pratiques et comportements pour les éviter ou pour les retarder
• Sensibiliser les médecins généralistes à l'importance de la prise en compte de la qualité de vie de leurs patients.

Une démarche innovante en matière de prévention des risques

La vie est complexe, contradictoire, mouvante et changeante. Le diabète, c'est tous les jours, toute la vie.
Pour l'AFD, il ne saurait y avoir un modèle comportemental idéal. Donc, ses membres n'ont pas à le prescrire, ni à le dicter. La communication s'inscrit dans la réalité. Une réalité toujours relative, contradictoire et imparfaite.
stage photo 3
L'objectif de ce projet est d'initier un groupe de jeunes (11 jeunes de 11 à 17 ans) à la photographie à l'occasion d'un « stage photo » de 3 jours(11, 12 et 13 mars 2014). L'intérêt premier de ce stage était d'utiliser les nouvelles technologies d'un point de vue artistique, afin de les sensibiliser au patrimoine. Par le biais de cette initiation, on a permis aux adolescents de découvrir ou de redécouvrir leur territoire et leur patrimoine. Il s'agit de leur montrer la diversité des richesses patrimoniales du Pays de l'AIGLE ET DE LA MARCHE.
Avec ce theme nous avons souhaité entrainer les jeunes dans la découverte de la ville de l'aigle et du pays de la marche en faisant un parallélle entre hier et aujourd'hui. Dans ce projet, les adolescents ont été amenés à observer tout autant les petits détails, que l'immensité de certains paysages.
La finalité du projet sera la création d'une exposition autour des photographies des adolescents. Elle sera présentée dans un premier temps au Pole animation social à l'espace jeunesse à Blaizot Pour cela, ils auront la possibilité de s'initier à la création et la communication autour d'une exposition.
Le stage a été réalisé en partenariat avec madame Isaac Catherine, gérante de l'enseigne « l'atelier photo ».
S6002572 1024x768
Cette soirée qui s'est déroulée au Pôle d'Animation Sociale de la Madeleine a réuni une trentaine de personnes. Le but de cette soirée était de se réunir autour de 3 pièces de théâtre interprétées par la troupe de Crulai et orchestrée par Madame Anfray.

Ces trois pièces s'intitulaient :
« A coup de balais », de Joanny Girard, jouée par 4 enfants de 10 à 14 ans. Durée : 15 minutes.
« Ah ces cancres - là ! », de Francis Poulet et Jean des Marchenelles jouée par 4 adolescents
de 13 à 17 ans. Durée : 20 minutes.
« Ma douce Colombe », de J.Thareau, jouée par 4 adultes. Durée : 45 minutes.
Parents et enfants ont pu profiter et se détendre devant ces 3 pièces remplies d'humour. De leur côté, les comédiens récitaient leur texte dans un autre contexte qu'une salle de spectacle. En effet public et comédiens étaient à proximité et pouvait partriciper autant à la représentation qu'aux coulisses. 
Pour finir, l'assistance a pu exprimer son enthousiasme à la troupe par ses applaudissements. Une initiative à revivre, soyons-en sûrs !

voeux sapinettes 2014

Jour de fête en cette fin de mois de janvier : François CARBONELL, Vice-président du CIAS, a présenté ses vœux aux résidents du foyer logement des Sapinettes mercredi 29 janvier. Cet après-midi festif s'est passé dans la bonne humeur et autour de la traditionnelle galette. Il est vrai que cette année de nombreuses animations ont été proposées et en particulier la possibilité, le mardi, d'aller au marché de L'Aigle grâce aux véhicules du CIAS. C'est encore une manière d'intégrer un peu plus le quotidien des résidents des Sapinettes dans la vie du territoire.

Enfin, ce fut l'occasion de présenter les projets 2014, dont les travaux de réhabilitation du foyer logement et la mise en place d'animations, d'ateliers et de sorties en lien avec le Pôle Animation Sociale, et de rappeler aux résidents qu'ils comptent parmi les acteurs principaux du Pôle Personnes Agées et Handicapées du CIAS. Plus d'infos sur la résidence au 02 33 84 17 77

IMG 3854 web

Le premier Contrat Local de Santé (CLS) de Basse-Normandie a été signé, mercredi 30 octobre 2013 par l'Agence Régionale de Santé (ARS) de Basse Normandie, représentée par son Directeur général, Pierre-Jean Lancry et le Centre Intercommunal d'Action Sociale (CIAS) des Pays de L'Aigle et de La Marche, représenté par son Vice-président, François Carbonell.

Le CLS : fédérer les acteurs et améliorer la santé de la population sur un territoire donné

Outil de déclinaison du Projet Régional de Santé dans les territoires, le CLS contribue à la réduction des inégalités sociales et territoriales de santé. Il a pour ambition d'améliorer la santé et les conditions de vie de tous sur un territoire de proximité et de faciliter une meilleure coordination entre les acteurs locaux dans une démarche innovante et structurante.

Le CLS des Pays de L'Aigle et de La Marche

Il décline 2 priorités de santé sur le territoire aiglon :

• l'accès à la santé des enfants et notamment des populations fragilisées (10 fiches actions)

• le mal-être et les troubles psychosociaux des jeunes – les conduites addictives (6 fiches actions).

Les premières actions débuteront ainsi dès janvier 2014.

Douze structures partenaires ont signé également le CLS : la Préfecture de l'Orne, la Conférence de territoire de l'Orne, le Conseil Général de l'Orne, la ville de L'Aigle, le Centre Hospitalier de L'Aigle, le Centre Psychothérapique de l'Orne (CPO), l'Association Régionale des Organismes de Mutualité Sociale Agricole (AROMSA), la Caisse Primaire d'Assurance Maladie (CPAM) de l'Orne, la Mutualité Française Normandie, la Mission locale de L'Aigle-Mortagne-au-Perche, l'association Action Médico- Sociale Précoce Polyvalente de l'Orne (AMSPPO) et l'Association Locale des Professions de Santé (ALPS).

Plus de CLS pour moins d'inégalités sur le territoire bas-normand

L'ARS s'engage fortement dans l'élaboration de ces contrats avec les collectivités qui y sont favorables. L'objectif de l'Agence est de consolider les partenariats locaux et d'inscrire cette démarche dans la durée pour lutter contre les inégalités locales de santé. Par exemple, un CLS est en cours de finalisation avec la Communauté Urbaine de Cherbourg, signature prévue en décembre 2013. La première rencontre de la santé à Caen, le 26 septembre dernier a lancé les travaux du projet de CLS avec la Ville de Caen.

 

 


  Vivre dans le territoire...

aiglon 1 cap orne 1 ludotheque 1 mediatheques 1 mpe 1 pole animation 1

Achetez en Pays de L'Aigle

 

logo achetez

 

Améliorer son Habitat, c'est parti !

 

Capture decran 2021 06 03 a 13.55.25

 

> LE TERRITOIRE

Carte interactive

> L'AGENDA

Du côté de Facebook

Catalogue des médiathèques

 

barre recherche