au service de tous, partout !

EN 1 CLIC

Carte de crédit

Paiement
en ligne

taxesejour

Taxe de Séjour

spoon knife
Les Menus

Smirtome

Déchets

attachment

Démarches
administratives

 briefcase

Marchés

publics

info

Infos 
travaux

link

Liens utiles

aid kit

Urgences

sun

Tourisme

user tie

Décideurs

man woman
Famille

 book

Ecole

happy

Jeunes

hipster

Séniors

users

Handicap

plui
PLUI

video camera

Web-TV

 mail2
Nous contacter

 

 

 

C'est autour d'un petit déjeuner dans le salon de l'hôtel du dauphin, à L'Aigle, que Jean SELLIER a voulu rassembler 7 personnes habitant sur le territoire, représentatives de la population locale. Un moment convivial où chacun a pu s'exprimer librement sur l'image qu'il a de la CdC et les évolutions à venir. Débat...

Témoignages

 

Benoît Pohu, chargé de communication à la CdC : pour commencer cet échange, quand on vous dit CdC, Pays de L'Aigle,à quoi pensez-vous ?

Serkan Ergun : J'ai connu la CdC dès 2005 grâce au projet industriel que je mettais en place.

Louisette Fouché : je ne sais pas qui fait quoi entre la CdC, le pays, les communes... ce serait donc intéressant de communiquer sur les compétences de la CdC

Patrice Letilly : Je pense que la politique trouble les esprits de chacun et j'ai l'impression que la commune renvoie vers la cdc et la cdc renvoie vers la commune

Jean Sellier : C'est vrai qu'il faut clarifier les compétences exercées par les communes et celles exercées par la cdc. Si ces dernières années nous avons progressé, il reste du chemin à faire ; vous avez raison. Malheureusement la nouvelle loi territoriale qui devait apporter des solutions est longue à venir.

Patrice Letilly : Je sais que vous, la CDC, vous avez construit les coeurs de bourg ce qui a permis pour eux de se sentir moins isolés.

Jean Sellier : Effectivement notre priorité d'hier était les coeurs de bourg ; aujourd'hui, c'est la ville de l'Aigle. Dans nos réalisations, il n'y a pas de place pour

le hasard. Nous continuons à organiser nos services : CIAS, voirie, tourisme... Le sport, par contre, n'est toujours pas structuré faute d'un accord entre les élus.

Cédric Viaux : En tant que professionnel sportif, il y a des installations qui sont très bien sur l'Aigle entre les différents stades et gymnases mais ils sont très vétustes et entre le lycée, les collèges et les écoles primaires, il n'y a plus assez de place pour tout le monde. Ça demande un peu de coordination...

Jean Sellier : Une étude réalisée il y a 10 ans a montré la nécessité de créer un stade et un nouveau gymnase. Avec la capacité financière que nous avions, on ne pouvait pas générer un gymnase à 6 millions d'euros et nous avons commencé par un stade. Notre préoccupation première aujourd'hui est de structurer le sport à l'échelle de tout notre territoire. Il ne faut pas oublier que lors de la création de la CdC, il nous manquait beaucoup d'équipements : station d'épuration, déchetterie, piscine, crèche, zones industrielles. Je pense que vous concevez aisément que ces équipements étaient indispensables.

Benoît Pohu : Et en vous promenant dans l'Aigle et le pays de l'Aigle, visualisez-vous les réalisations de la CdC ?

Louisette Fouché : Oui, le pôle de santé, les efforts pour garder IMV, la voirie, les avenues qui arrivent sur L'Aigle.

Jean Sellier : Effectivement, la volonté est d'avoir une ville attractive, de rendre la ville aux piétons, des entrées de ville attrayantes. Le centre-ville de l'Aigle se dévitalise et une impression de vieillissement peut être perçue par le visiteur.

Claude Vassard : il y a eu beaucoup d'efforts de faits dans la voirie mais justement beaucoup de béton pour une société où l'on voudrait remettre l'environnement au centre. On met

de l'argent dans la voirie mais à côté de cela on supprime des postes d'enseignants.

Jean Sellier : Tous les villages de la CdC sont dotés d'écoles neuves avec des équipements modernes. Si cette remarque est peut etre justifiée pour l'Etat, elle ne l'est pas pour les communes qui gèrent les écoles primaires. Concernant les personnels pour les enfants notamment en maternelle, nous sommes au top. Pour les collèges et le lycée, les effectifs ont effectivement tendance à diminuer.

Mme Nortier : A l'Aigle, marcher avec des enfants et des poussettes ce n'est pas évident car les trottoirs sont trop étroits.

Jean Sellier : Une étude a été faite pour aménager le centre de l'Aigle mais si on veut laisser la place aux piétons et aux poussettes, il faut enlever des places de parking. Les places de parking vont être mises ailleurs et non supprimées.

Jean Sellier : Est-ce que vous avez une perception de l'action sociale de la CdC ? Savez-vous qu'au niveau du social, nous gérons l'aide alimentaire par l'intermédiaire du CIAS, la maison

de la petite enfance, la malle aux repas, les sapinettes et demain les centres d'animation à caractère social. La semaine de la mobilité a été marquée par un véritable travail de sensibilisation au développement durable, mais a aussi permis de réunir les directeurs de collèges de lycée et les industriels afin de faire une passerelle entre le lycée et les entreprises. On travaille sur la formation avec le Conseil Général, avec la Région pour essayer de garder des filières professionnelles sur l'Aigle.

Brigitte Langlois : Est ce que vous identifiez la cdc comme acteur majeur du tourisme ?

Louisette Fouché : On a une belle région mais je me dis qu'est ce qui se fait, qu'est-ce qu'il y a comme projet car je n'ai rien entendu dessus. On connaît par contre Festiv'âne ou la fête du Ciel qui rassemble des milliers de personnes.

Jean Sellier : il y a 15 ans on ne parlait pas de tourisme, c'est clair. Et grâce à l'action concertée de la cdc et du pays, nous avons développé des projets : chemins de randonnées, replantation de haies, création de produits touristiques nouveaux avec Bohin. Les missions de l'office de tourisme qui est notre bras armé, évoluent également pour devenir un point d'accueil incontournable aussi bien pour le touriste que pour les nouveaux habitants de notre territoire.

Merci en tout cas pour cette expérience qui sera très certainement renouvelée. Nous attendons vos remarques et suggestions suite à cet entretien sur www.paysdelaigle.com.

__Partager cet article_____

Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

 

 


  Vivre dans le territoire...

aiglon 1 cap orne 1 ludotheque 1 mediatheques 1 mpe 1 pole animation 1

> A votre écoute

a votre ecoute

Une question, une remarque, une suggestion ?

Nous nous engageons à vous répondre

dans les plus brefs délais.

> LE TERRITOIRE 2018

Carte interactive

> L'AGENDA

10
septembre

Début des travaux de la place devant le lycée Napoléon

C'est l'ensemble du quartier qui continue son embellisement.

 

Tout le détail ici.

30
novembre

Collecte Banque Alimentaire

Donnez deux heures de votre temps (ou plus) pour participer à la collecte de denrées alimentaires.

C'est partout sur le territoire pendant deux jours : 30 novembre et 1er décembre 2018

24
décembre

Fermeture de la Maison de la Petite Enfance et du Pôle Animation

Les deux sites seront fermés jusqu'au mardi 1er janvier inclus.

Réouverture le mercredi 2 janvier 2019.

> LA METEO